mardi, janvier 08, 2008

JMA nous fait un exercice d'admiration

Du blog de JM Aphatie :

*********************************
Obama est la coqueluche de cette rentrée. Il perce aux Etats-Unis, ce qui est le problème des Américains, et il séduit en France, ce qui est le problème des Français. Reprenons. Comme à chaque fois, ce grand pays qu'est les États-Unis se livre à un exercice démocratique dont la puissance ne peut que forcer l'admiration.

Chaque pays a ses travers et ses défauts mais tout de même, quelle passion du débat et de la vie publique faut-il pour organiser durant autant de temps, à travers tout un vaste territoire, autant de débats, de confrontations, de moments forts où chacun réfléchit et s'informe sur les problèmes de son pays.

Bien sûr, il trouvera ici ou là, ici c'est sûr, un censeur aux sourcils froncés pour rappeler que le taux d'abstention lors des élections américaines, et d'autres choses encore, doivent considérablement modérer l'enthousiasme et même déboucher sur une position critique que quand même les Américains, on les emmerde. Certes, certes, mais leur parti démocrate, c'est autre chose que notre parti socialiste, au hasard Balthazar.

Ah ce n'est pas chez nous que l'on verrait un petit jeune construire sur son talent, en quelques mois, un discours, un espoir, des attentes. Chez nous, il faut blanchir sur le harnois, durer, cumuler. Chez eux, l'aventure peut se produire. Fondamentalement, c'est cela l'espoir. Chez nous, c'est très improbable. C'est ça le désespoir.
*********************************

Les Américains me donnent quelquefois envie de leur distribuer des paires de claques, mais, en matière d'esprit démocratique, si personne n'est parfait, eux sont tout de même meilleurs que nous.

1 commentaire:

Pierre Robes-Roule a dit…

C'est bien la, un des paradoxes des
Etats Unis : c'est un pays d'opportunité donc c'est aussi un pays d'opportuniste !

On doit pouvoir un slogan identique pour la France