mercredi, janvier 09, 2008

On croit avoir tout vu (2)

Extrait d'une dépêche de l'AFP :

Nicolas Sarkozy a déclaré mercredi souhaiter qu'"un tiers" des profits des entreprises soit réservé aux salariés, les mêmes proportions allant aux actionnaires d'une part et à l'investissement d'autre part, assurant qu'il ne "se désintéresse" pas du thème du pouvoir d'achat.

Nous serions le 1er avril, nous pourrions croire à une blague. Depuis quand le président de la République est-il compétent et légitime pour décider comment doivent être répartis les profits ?

Espérons que cette imbécilité reste un «souhait».

Avec un tel pédagogue, comment être surpris que les Français soient ignares en économie ?

3 commentaires:

daredevil2007 a dit…

Pourquoi s'en étonner? Notre président est le digne descendant de ses prédécesseurs : beaucoup de mots et d'agitation et peu de compétences au niveau des questions économiques... mais comment pourrait-il en aller autrement? Il faut du temps pour comprendre comment l'économie fonctionne... pour peu que l'on fasse l'effort de s'y intéresser...
Et puis, quand on a pour conseillers des jacobins-marxistes... que peut-on en attendre?

vincent a dit…

réaction probable d'une entreprise lambda si ce genre de connerie devient loi: les actionnaires demanderont aux PDG de délocaliser la plus grande part des bénefs. Donc de ne plus créer d'emploi en France hors nécessité absolue.

Il n'y a pas au moins UN économiste intelligent dans l'entourage du Sarko ?

Anonyme a dit…

Pensez vous honnetement que des gens comme Total qui serait donc obliger de redistribuer pres de 4 milliards d'euro à ses salariés n'ira pas voir NS pour le rappeler à la raison ?