lundi, mars 24, 2008

Le prix du pétrole baisse


Le prix du pétrole baisse. Je ne sais fichtre pas si cette baisse est durable, il est bien trop tôt pour le dire.

Mais qu'il me soit tout de même permis à cette occasion de bien rire de nos chevaliers (médiatiques) de l'apocalypse qui nous promettent la fin du pétrole et son cortège de catastrophes.

Les malthusiens, quel que soit l'habillage plus ou moins à la mode qu'ils donnent à leurs prévisions catastrophiques, font toujours la même sempiternelle erreur, à tel point que c'en est lassant : ils oublient, ou ils ignorent, qu'il n'y a rien qu'on puisse appeler une ressource naturelle.

Pour que quelque chose qui existe dans la nature devienne une ressource, il y faut l'intervention de l'homme, que celui lui trouve un usage, un intérêt et un procédé d'exploitation. Cette chose perd par la même son caractère naturel, elle entre dans les circuits humains, industriels et commerciaux, est soumise aux lois de l'échange qui font évoluer son utilité en fonction de la technique et de l' économie.

Il n'y aura jamais de pénurie de pétrole parce qu'on apprendra à s'en passer avant. Je peux émettre une prédiction dont je suis certain, sans être sûr qu'elle se réalisera de mon vivant : un jour, un baril de pétrole vaudra 0 $.

Un ministre saoudien du pétrole avait l'habitude de dire : «L'âge de pierre n'a pas fini par manque de silex ; l'âge du pétrole ne finira pas par manque de pétrole.»

Pensez au pétrole comme au silex de demain, vous serez sans doute plus près de la vérité qu'en imaginant quelque chose dans le genre de Mad Max.

Si vous avez des doutes, songez qu'il y a 100 ans, on ne connaissait pas :
internet
le scanner
le laser
le radar
l'effet photovoltaïque
la fusion thermonucléaire
Damart thermolactyl
l'avion de ligne
le lave vaisselle
la géothermie
Carla Bruni
le plastique
le transistor
etc.

Pourquoi voudriez vous que ceux qui nous expliquent aujourd'hui que nous manquerons de pétrole en 2100 soient moins ridicules que ceux qui nous expliquaient en 1900 que les rues de Paris seraient envahies par le crottin de cheval en l'an 2000 ?

Est-on plus capable aujourd'hui de prévoir l'avenir qu'il y a un siècle ? Le croire relève de la présomption, car la nature humaine ne change pas, son inventivité et son adaptabilité non plus.

5 commentaires:

Denis a dit…

Je vous encourage à lire l'article ci-dessous:
http://turgot.org/sites/turgot/article/article.php/article/environnement_liberte

cela fait vraiment du bien...

Denis a dit…

je redonne le lien car il apparait coupé
http://turgot.org/sites/turgot/article/article.php/
article/environnement_liberte

recollez "article..." après le "/"
(bizarrement votre blog n'accepte pas les balises html, c'est étrange ?)

Chaos Theory a dit…

a l'heure de l'euro...
la réflexion vaut surement pour la france aussi...

Minute de réflexion :
Pour toutes les "vaches à lait de Belgique "

1° En 2000
nous avions :
-1 Dollar à 1.2 Euros et
-1 Baril de Pétrole à 60 Dollars
-soit le Baril à 72 Euros
-et on payait 0,82 Euro / litre de gasoil

2° à la mi-mars 2008
Nous avons
-1 Dollar à 0.65 centimes d'Euro et
-1 Baril de pétrole qui a explosé dernièrement à plus de 110 Dollars.
-soit le Baril à 70,1 Euros(Oups ??!!)
-et on paye 1.25 Euros / litre de gasoil....

Et là, très chères "Vaches à lait"
On se pose la question suivante:
Si le Baril est moins cher pour nous en Europe qu'en 2000....
Pourquoi le gasoil est-il minimum 50% plus cher qu'en 2000 ??


Il y en a qui doivent solidement se remplir les poches !!

Alors très chères "Vaches à lait" continuons à travailler sagement et fermons les yeux, mais le jour viendra ou le dollar remontera et là je ne vous dis même pas !

Anonyme a dit…

A chaos theory

Pourquoi ne pas verifier ce que vous dites ? En 2000 le brut n'était pas à 60 usd (c'est un cours qui a du être atteint en 2005 soit 5 ans plus tard).
Le maximum en 2000 était nettement inférieur à 30 USD/baril.

Vous etes donc plus naif (voire mal informé) que vache à lait


Claude

Chaos Theory a dit…

Claude,
Parfaitement exact...comme quoi on ne devrait pas tout accepter sans vérifier...
ce que j'ai bêtement fait, je le reconnais. Avant d'écrire des âneries, j'aurai pu vérifier... c'est en plus tellement simple... je viens de le faire.
Amende honorable. Merci Claude pour cette leçon (que je n'aurais jamais du oublier)