lundi, décembre 01, 2008

La folie injectrice (3) : les Shadoks de la relance

Nous assistons en ce moment au championnat du monde des plans de relance.

Comme il se doit, les USA sont en tête mais la France n'est pas mal placée, l'Allemagne boude ostensiblement la compétition.

Ce concours est du plus beau shadok : il s'agit de pomper un maximum aux contribuables pour donner à d'autres contribuables. Bien sûr, une partie de ce qui est pompé se perd au passage dans les tuyaux étatiques. Le mot important est «pomper». Où, pourquoi, vers qui, c'est secondaire (sauf pour ceux à qui l'on prend et pour ceux qui reçoivent, mais on s'en fout).

C'est d'une logique si parfaitement shadok que c'en est une merveille. C'est pourquoi quelques devises shadoks vous aideront à bien comprendre les initiatives gouvernementales :

1) Les fondement existentiels des plans de relance :

a) principe ontologique :



b) principe d'action :



2) La justification des plans de relance actuels par l'échec total et définitif de tous les plans de relance passés, du New Deal aux «juppettes» :



3) Le principe de réflexion qui guide les énarques producteurs de plans de relance :




4) Comment gagner les élections grâce aux plans de relance :



Au fait, ça sert à quoi ? A rien évidemment, c'est shadok.

C'est beau, le sport.

NB : vous trouverez chez Vincent Bénard une explication complète.

Aucun commentaire: