jeudi, janvier 08, 2009

La gauche française : pour tout ce qui est contre, contre tout ce qui est pour

Vous imaginiez que la gauche était opposée à la publicité à télévision publique, infâme soumission au grand capital prédateur ?

Hé bien non, au contraire elle est pour.

Vous imaginiez que la gauche était pour la suppression du juge d'instruction parce que des hommes de gauche évoque régulièrement depuis des années cette réforme ?

Hé bien non, au contraire, elle est pour.

Il suffit que Nicolas Sarkozy prenne une décision, fasse une proposition, pour que la gauche soit contre, même quand c'est une idée portée par la gauche.

Comprenne qui pourra.

Je ne vois pas le gain à court terme et il est évident que cette attitude mesquine, pour ne pas dire puérile, entraine une perte de crédibilité à long terme.

Une greffe de cerveau s'impose. Des volontaires pour un don ?

Le slogan «Pour tout ce qui est contre, contre tout ce qui est pour» est celui du M. O. U. (le Mouvement Ondulatoire Unifié), parti politique créé par Pierre Dac. Vous ne trouvez pas que le slogan, le nom et l'acronyme vont comme un gant au PS ? Quand la réalité dépasse la fiction ...

9 commentaires:

Alain G a dit…

Bien vu Franck, comme souvent
Meilleur voeux à Toi
Alain

Robert Marchenoir a dit…

Ah, non! je garde le mien. Chacun sa merde.

Matthieu a dit…

C'est sur lorsqu'on reste bloqué à des clivages "gauche-droite" on ne va pas loin... Pour moi ce sont des gens contre des gens, cela ne change rien au fait que changer d'opinion juste pour être contre quelqu'un est stupide mais ce qu'il faut c'est des noms et pas "la gauche", sans quoi il serait très facile de prendre quelqu'un qui n'a pas changé d'avis pour vous contredire.
A part ce détail, je suis pour une fois d'accord avec vous sur un point : les hommes politiques français n'ont pas de vraies idées, ils ne font que se battre entre eux.

Larry a dit…

Un grand texte par Theodore Dalrymple qui t'intéressera.
Je le place ici (le lien) mais il fait écho à maints de tes posts récents

Il sera incompréhensible pour certains.
Devinez qui?

http://www.city-journal.org/html/10_2_urbanities-how_to_read.html

Paul Guignard a dit…

Tu as oublié la réforme constitutionnelle. Les pouvoirs du parlement sont accrus par cette dernière. La gauche est contre : les pouvoirs du parlement sont diminués PUISQUE c'est Sarkozy qui fait la réforme.

En ce qui concerne la suppression de la pub sur France Télévision le raisonnement (vu sur "partageons mon avis, blog politique n°1 sur wikio) est le suivant :

- l'argent qui ne peut plus être dépensé en publicité sur FT le sera sur TF1 et M6 -> TF1 et M6 gagneront plus d'argent

- le manque à gagner de FT sera comblé par de l'argent public

- conclusion : de l'argent public est donné à FT pour combler l'argent de la pub qui part sur TF1 et M6 => L'Etat français donne de l'argent à TF1 et M6.
(Sarkozy refile le pognon des français à ses amis du grand capital).

Qui a dit qu'il n'y avait pas de cerveaux à gauche ? Souvent les conneries sont plus subtiles que le bon sens !

fboizard a dit…

«Qui a dit qu'il n'y avait pas de cerveaux à gauche ? Souvent les conneries sont plus subtiles que le bon sens !»

Même pas : le raisonnement que vous mentionnez est digne d'un libéral dans mon genre, pour qui la «générosité» étatique consiste toujours à détourner l'argent de tous pour donner à quelques uns.

Mais qu'un socialiste tienne ses propos critiques est ahurissant : soit il n'est pas socialiste, soit il ne comprend pas ce qu'il dit, car ce que Sarkozy fait en faveur de TF1 n'est pas différent dans son principe de ce que la gauche préconise par exemple en matière de retraites, le siphonnage du régime général pour alimenter les régimes spéciaux

Paul Guignard a dit…

Mais le raisonnement ne tient pas. Si l'argent généré par la pub sur France Télévisions n'était pas compensé par une aide étatique, TF1 et M6 gagneraient encore plus d'argent suite à la dégradation de la qualité (disons plutôt : de l'audience) des programmes de France 2.
L'argent donné à FT par l'État ne va pas dans les poches de TF1/M6, et ça n'augmente même pas leurs profits. C'est juste de l'argent gaspillé.
Ce raisonnement n'est donc pas libéral, puisqu'il est faux, et que les libéraux sont des gens intelligents :)

Théo2toulouse a dit…

Il y a quelques années, dans une commune du Gard, la mairie socialiste avait prévu d'équiper l'école du village en ordinateurs. Les élections passant par là, la droite revint aux affaires. Le nouveau maire décida alors de transcrire la proposition socialiste dans les actes. Question-jeu : les socialistes votèrent-ils alors pour une idée qui étaient d'eux mais appliquée par d'autres ?

François Delpla a dit…

***les socialistes votèrent-ils alors pour une idée qui étaient d'eux mais appliquée par d'autres ?***

Toute mention d'un exemple inverse serait évidemment le fruit d'un malsain cerveau gauchiste ?