lundi, août 10, 2009

Quiz express de l'été : les gendarmes et les voleurs

1) Un jeune noir se tue à moto en fuyant un contrôle de police, vous pensez :

a) Il l'a bien cherché, il n'avait qu'à pas s'enfuir, ce con.

b) Nous vivons sous une infâme dictature policière raciste. Saluons le décès d'un valeureux résistant. Vous organisez une manifestation avec jet de cocktails molotov en son honneur.

c) Vous demandez une enquête ... sur la police ! Et appelez au calme.

2) Des policiers se font tirer dessus à la kalachnikov dans un quartier «sensible», c'est-à-dire peuplé de «divers». Vous pensez :

a) Il serait temps de mettre de l'ordre sérieusement.

b) La présence policière dans ces quartiers est en soi une provocation. Ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient. Dommage qu'il n'y ait pas eu un mort, ça leur aurait servi de leçon. Vous organisez une manifestation avec jet de cocktails molotov.

c) Vous demandez une enquête ... sur la police ! Et appelez au calme.

3) Un jeune gardé à vue se suicide dans sa cellule. Vous pensez :

a) Ca arrive. Le mieux pour ne pas se suicider en prison, c'est de ne rien faire qui vous mène en prison.

b) Il doit bien y avoir quelque affaire de bavure policière là dessous, pauvre victime. Vous organisez une manifestation avec jet de cocktails molotov en son honneur.

c) Vous demandez une enquête ... sur la police ! Et appelez au calme.

******************
Comptabilisez les a, b et c.

Majorité de a : vous êtes un paisible citoyen. Un peu couillon peut-être avec vos vieux principes démodés.

Majorité de b : bobo béat ou «divers» agressif ?

Majorité de c : bonjour, Mme le ministre, je ne savais pas que vous fréquentiez mon blog.

15 commentaires:

Epicier vénéneux a dit…

Franck,

Il est tout à fait normal qu'une enquête ait lieu quand il y a mort d'homme ; maintenant il est certain qu'elle doit être impartiale et non pas à charge contre les policiers, comme nous en avons trop souvent le sentiment.

En revanche il ne m'apparaît pas judicieux de systématiquement saisir l'IGS pour ce qui reste, qu'on le veuille ou non, un banal accident de la route d'un abruti en moto. La justice ordinaire est suffisante.

Gabriel a dit…

Allons, Franck, vous oubliez la dernière possibilité. Donc ;
Question 1 : d) Vous ordonnez à la police de ne plus poursuivre les motards faisant des rodéos sous les fenêtres de gens voulant dormir (les cons ! Dormir la nuit ! Et puis quoi encore ?), particulièrement si ledit motard est défavorablement connu de la police.
Question 2 : d) Vous ordonnez à la police de ne plus pénétrer dans les quartiers sensibles.
Question 3 : d) Vous ordonnez à la police de ne plus placer les gens en garde à vue tant qu'elles n'ont pas subie une analyse psychologique certifiant qu'elles n'ont aucune tendance suicidaire.
Et je vous laisse deviner qui vous êtes si vous répondez une majorité de d...

Théo2toulouse a dit…

Belle application du principe de précaution à la délinquance.

Robert Marchenoir a dit…

Nan, nan, nan. Moi je dis :

"La France a mal à sa jeunesse aujourd'hui, il est temps qu'on arrête de stigmatiser tous ces jeunes, il est temps que l'on cherche des moyens pour offrir un avenir."

Et je serai ferme, hein :

"Nous avons compris leur message d'émotion suite à la mort de leur copain. Maintenant que ce message est entendu, il faut essayer de prendre le temps du recueillement."

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/08/10/01011-20090810FILWWW00364-bagnolet-appel-au-calme-du-maire.php

Et je dirais même plus :

"La mentaliter des jeune de bagnolet est comme sa et pers ni changera rien! il aime la moto et l'aimeron toujours c la mentalité de cette ville tous les jeune son faciner par les becane et moi le premier! vous pouvez faire se que vous vouler vous ni changeré rien! enlever la moto a c jeune et inutile il son né dans sa! eesayer pluto de realiser un projet autour de la moto o lieu de construire des air de jeu inutile , demander a un jeune si il prefere aler faire du cross ou du basketball et la vou verrez se kun jeune de quartier pense! c vrai que les moto son bruiyante mais ou voulez vous quil fasse de la moto!??? de toute fason les gens se plaigne tous le temp , jsp kil regrette d'avoir apeler la police juste pour un jeune qui s'amuser ! en 2009 les jeune ne s'amuse plus pareil mais bon je voi ke certaine personne ne le comprenne pas!"

http://www.everbecq.com/article-34746803-6.html#anchorComment

Ne dites plus : incendies de voitures, destruction d'abri-bus, tentatives de meurtre de policiers par engins incendiaires et coups de feu, dites : message d'émotion.

fboizard a dit…

«on cherche des moyens pour offrir un avenir»

Ouf ! J'ai eu peur, j'ai cru qu'il allait dire qu'ils n'avaient qu'à chercher du travail.

Non, non, la société française va faire son devoir : leur offrir un avenir, c'est-à-dire le RMI plus la permission de brûler quelques voitures et de tabasser quelques «Gaulois».

fboizard a dit…

Ca commence à m'agacer toutes ces conneries à Bagnolet et tous ces connards qui «comprennent».

Des abrutis manifestent en balançant des cocktails Molotov : la matraque et la tôle.

Il y a quelque chose, à expliquer ? A comprendre ? Très bien, on n'est pas des monstres : on en reparle au procès.

Etienne Wyler a dit…

Le ministre de la police doute de sa police :

1ère lecture : il trahit son service
2e lecture : il avoue son incompétence managériale
3e lecture : il affaiblit les institutions républicaines
4e lecture : il ne croit plus dans les valeurs de notre société (police-voyous, c'est kif kif, pas de différence, pas de hiérarchie).

Ministres de décadence, cela serait plus juste. Espérons au moins que notre perte s'accompagnera d'excès, de rires et de jouissances.

Théo2toulouse a dit…

"Des abrutis manifestent en balançant des cocktails Molotov : la matraque et la tôle."

Bah, en taule, les victimes paient une deuxième fois pour l'entretien de leurs bourreaux. C'est surtout lui faire sortir le chéquier pour réparer avec des intérêts élevés tous les torts créés à autrui qu'il conviendrait de faire.

Ludo Lefebvre a dit…

J'ai répondu A. Normalement, c'est une opinion qui est tue. Mais je crois qu'ici, je n'entendrais pas de gros mots pour ce choix.

Commment cela va t-il finir ?

Plus les autorités sont laxistes et plus il y a un crescendo.

Vont-ils être mis dehors un jour par un gouvernement moins crasse ?

Serait-ce la guerre civile ou la dhimmitude l'horiszon ?

fboizard a dit…

Pris dans Causeur :

Si vous n’habitez pas mon département et que vous ne lisez pas la presse régionale à la rubrique faits-divers, vous ne trouverez cette info que sur causeur. Les gendarmes de mon village qui poursuivaient les auteurs d’un cambriolage ont perdu le contrôle de leur véhicule et ont renversé une dame âgée qui marchait sur le trottoir. Cette femme bien connue dans la région pour y être née et y avoir passé toute sa vie est morte dans l’accident. Les enfants et petits-enfants de la victime ont pleuré leur parente dans la plus grande discrétion. Les amis ont apporté leur soutien et présenté leurs condoléances à la famille. Les vieilles dames de sa paroisse ont assisté à une messe dans le recueillement. Les supérieurs hiérarchiques des agents responsables sont venus dans le village pour apporter des explications et exprimer leurs regrets. Ils n’ont pas été chassés par des jets de pierres. La gendarmerie n’a pas été attaquée. Les voitures des voisins n’ont pas brûlé et l’Intermarché à la sortie du village est encore debout.
Cyril Bennasar

Théo2toulouse a dit…

"Plus les autorités sont laxistes et plus il y a un crescendo."

On ne peut faire plus laxiste que le gouvernement actuel : l'an dernier plus de 80 mille décisions de justice n'ont pas été appliquées.

Ici, c'est pareil, de tous ceux qui ont mis le feu aux voitures, aucun n'a été arrêté et condamné à payer les torts commis.

En revanche, le pauvre gars qui aura eu sa voiture brûlée et qui pourra pas payer ses impôts, lui aura de gros emmerdes (agents du fisc, flics et éventuellement prison)parce que lui ne représente aucune menace. Les voyous qui brûlent des voitures ne paient pas leurs impôts mais eux ne risquent rien car leur pouvoir de nuisance est très grand.

Vous noterez que "le ministre des flics qui restent bien tranquilles au commissariat de peur d'une bavure" a de l'énergie à revendre pour traquer les clandestins et qu'il l'a perd subitement quand les voyous des cités sortent tout casser. Mais ne vous faites aucun souci, une fois de plus, le gouvernement ira acheter la paix sociale avec du "dialogue avec les jeunes" et surtout du fric et ainsi inciter les voyous à continuer à faire la guerre puisque ça rapporte.

http://www.quebecoislibre.org/08/080915-7.htm

Tom a dit…

M'enfin qu'il traque les clandestins dans le but de les renvoyer, je suis d'accord (les frontière et la souveraineté nationale, c'est pas fait pour les chiens).

Même si effectivement, il y a des priorités selon les moments.

Va-t-on en arriver aux extrémités de ce commerçants que je qualifie de "justes" ?

http://www.sudouest.com/accueil/actualite/france/article/673131/mil/4975077.html

Théo2toulouse a dit…

La priorité gouvernementale du moment est expliquée sur le site internet du ministère de l'intérieur : c'est dialoguer (sous-entendu des matchs de foot pour les flics) avec les jeunes de banlieue, pas de mener des enquêtes pour identifier, interpeler les auteurs des destructions et leur faire payer la facture de leurs méfaits, ce qui est sensé être le travail de la police.

Vous noterez que l'Etat se comporte avec cette population exactement comme les parents d'enfants tyranniques : faut surtout pas les affronter de face mais les amadouer par tous les moyens pour acheter la paix dans les quartiers. sauf que les gens lucides savent très bien où mène une telle politique : au pire.

Puis il y a des élections qui approchent, le gouvernement va essayer de plaire à la gauche en montrant qu'elle peut faire comme elle. Voilà donc la priorité des priorités du moment : ne pas se faire piquer des sièges à la prochaine votation. Quand vous avez compris que ce sont les élections qui dictent la politique du gouvernement, vous en tirez comme conclusion que la sécurité des habitants du pays est le dernier des soucis des hommes de l'Etat, sauf qu'en jouant àa ce petit jeu malsain, on ouvre des boulevards à des extrêmistes.

Dernière chose, la novlangue est aussi en marche à droite : on ne dit plus "bien connu des services de police" mais "défavorablement connu...".

fboizard a dit…

La problématique est bien connue : la politique en France se joue entre deux partis de gauche, dont l'un s'appelle par inadvertance la droite.

Si Alliot-Marie et Sarkozy était du parti de l'ordre, ce qui définit habituellement la droite, ils ne seraient pas terrifiés par des petits cons.

Théo2toulouse a dit…

"assurer la sécurité partout et pour tous, dans le respect des libertés individuelles." Brice Hortefeux, le 15 Juillet 2009.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/07/14/01016-20090714ARTFIG00020-hortefeux-la-securite-partout-et-pour-tous-.php

Attention, fou-rire et envie de chialer garantis.

Vous noterez Franck que dans l'affaire de Royan, on a inversé les rôles. les criminels ne sont plus ceux qui rackettaient et agressaient les commerçants, mais les commerçants excédés devant l'inaction des pouvoirs publics. Au lieu de convoquer le préfet et les policiers pour expliquer pourquoi ils n'ont rien fait alors qu'ils étaient informés des agissements des voyous, on convoque les commerçants pour qu'ils expliquent pourquoi ils ont fait le boulot de ceux que leurs impôts financent pour rester bien au chaud avec les plantes vertes dans leur commissariat. Et de transformer les victimes en bourreaux pour donner un signal très clair à de futurs voyous : "soyez tranquilles messieurs les voleurs, l'Etat fera tout le nécessaire pour que vous puissiez racketter les commerçants sans que ceux-ci n'aient l'idée de faire eux-mêmes justice".