vendredi, novembre 20, 2009

La doulce France, patrie de la tolérance et de l'enrichissement par la diversité

Caillassage Paris-Beauvais : le contrôleur témoigne

4 commentaires:

Criticus a dit…

Et le scribouillard débile qui continue à parler de jeunes...

Erick a dit…

Oui, ça évite de rentrer dans des descriptions "ethnologiques"?

Nicolas B. a dit…

Purée et ou est la responsabilité individuelle? Si tous les présents dans le train se lèvent pour en coller une aux merdeux, il se passera quoi?

Théo2toulouse a dit…

Ils auront des ennuis avec la justice. On leur reprochera d'avoir empêché ces "jeunes" de s'exprimer.

Jadis les opposants à un régime autoritaire étaient mis au silence. Ceux qui refusent la pensée unique subissent le même sort.