lundi, décembre 07, 2009

Ah, qu'il est difficile d'être un athée au milieu des dévots

J'écoutais dans ma voiture ce matin BFM.

A l'occasion du sommet de Copenhague, ça y allait à pleins tubes les foutaises «vertes», c'était la grande déconnade, les fauves «verts» sont lâchés : pétitions de principe, contre-vérités, amalgames, approximations, assertions alarmistes infondées etc.

En un quart d'heure, on a eu droit à la totale : «La croissance verte, avenir de l'économie», «Le développement durable indispensable», «Même si il reste quelques sceptiques, le consensus valide qu'il est urgent d'agir», «Vous ne croyez tout de même pas que 110 chefs d'Etat peuvent se tromper ?», «Il n'y a pas de doute», «Nos enfants nous jugeront», «l'action est préférable à l'inaction» (1) etc ...

Seul oubli, les ours blancs. Les pauvres.

Le drame, c'est que ce n'était même pas émis par des militants écologistes officiels, mais par deux journalistes et deux patrons.

J'ai éclaté de rire dans ma voiture. Je ne me fatiguerai pas à vous démontrer la bêtise de tout ce fatras, dont le seul soutien est la mythologie. Vous vous reporterez aux articles précédents sur ce blog ou aux sités dédiés.

Puis, une terreur glacée a parcouru mon échine : ça va être toute la semaine les mêmes conneries, partout, à pied, à cheval, en voiture, le jour, la nuit, à la radio, à la télé, dans les journaux ...

Cette semaine va être très éprouvante. Heureusement, il y a internet. Je sens que je vais me faire une cure de Jean Martin !

Et puis, je pense qu'il va y avoir quelques moments de franche rigolade : il n'est pas possible qu'un tel rassemblement de «sauveurs de la planète» ne provoquent pas quelques épisodes de haut comique, dans le genre de Rocard attribuant le trou dans la couche d'ozone à l'effet de serre.

Dilemme : dois-je attaquer mes collègues sur le sujet à la cantine ? Finalement, même pas : j'ai l'actualité contre moi et le temps pour moi (2). Laissons passer l'actualité.

La maison vous offre en prime ce dessin bien dans l'air du temps :



******************
(1) : celle-ci est particulièrement gratinée. Car elle revient à dire que mieux vaut faire une grosse connerie que de ne rien faire. Si l'on avait encore besoin d'une preuve que les réchauffistes sont des crétins, la voici ! J'emploie le mot «crétins» à dessein, par référence à La fabrique du crétin, de JP Brighelli, car je crois qu'il y a un rapport entre les deux.

(2) : je persiste à penser que Copenhague est le sommet de la dernière chance pour les réchauffistes. D'une part, les effets économiquement dévastateurs des mesures qu'ils préconisent vont de plus en plus apparaître. D'autre part, les cataclysmes prétendument provoqués par le réchauffement vont se faire attendre et les sceptiques gagner en audience.

bref, le temps joue clairement contre eux, et je crois qu'ils le sentent, qu'ils le devinent. Ce qui explique cette hystérie.

17 commentaires:

Wardiplomat a dit…

Ca ne va pas durer une semaine, mais DEUX !
Sur le site du journal Le Monde, on ne parle que de ça.
Je commence à me demander si je ne suis pas entré dans la 4ème dimension.

AsTeR a dit…

Ca me rassure de ne pas être le seul à vouloir me pendre quand j'écoute BFM en ce moment !

Théo2toulouse a dit…

"ça va être toute la semaine les mêmes conneries, partout, à pied, à cheval, en voiture, le jour, la nuit, à la radio, à la télé, dans les journaux ..."

Pourquoi se faire tant de mal ? Quand j'entends le mot réchauffisme, j'ai envie de sortir mon lance flammes. Faites donc comme moi : boycottez TV, radio et journaux et filtrez sur le net : les yeux de la nouvelle miss France sont tellement plus beaux à regarder que tous ces sacs à merde qui se croient importants et qui pensent écrire une page décisive de l'histoire de l'humanité.

Titus a dit…

Entendu à l'instant à la radio: "Pendant ce sommet les dirigeants de la planète décideront de limiter le réchauffement moyen à 2 degrés."
Beau raccourci n'est-ce pas?
Copenhague est un thermostat géant, il suffit de tourner le bouton.
On atteint vraiment des sommets en ce moment.

Epicier vénéneux a dit…

Ce matin sur BFM, c'est ça que j'ai entendu, et pour ma part M. Tricoire m'a paru faire son métier et rien que son métier, en saisissant l'opportunité politique qui lui est offerte sur un plateau pour refourguer ses solutions d'optimisation énergétique.

Il le reconnaît d'ailleurs à demi-mot:

La clé, c'est l'énergie chère, c'est le réchauffement de la planète et les émissions et ce sera aussi, à un moment ou à un autre, la sécurité énergétique : il y a deux grandes raisons, si l’on veut simplifier, au réchauffement de la planète. La première, c'est la déforestation, et la deuxième, c'est la consommation très forte d'énergie. On est un peu dans un train fou, chaque génération, donc tous les vingt ans, double sa consommation d'électricité.
Aujourd'hui 2 milliards de personnes seulement ont un accès décent à l'énergie, on va les appeler la classe moyenne de l'énergie. On est 6 milliards sur la planète. C'est extrêmement choquant, il y a 1,6 milliard de personnes qui n'ont pas accès à l'électricité, c'est absolument inacceptable.
Dans les vingt ans qui viennent, il y aura 2 milliards de Terriens en plus qui vont accéder eux aussi à ce statut de classe moyenne énergétique. Cela veut dire que dans les vingt ans qui viennent, par exemple dans le domaine de l'électricité, on va de nouveau redoubler la mise. Vous vous rendez bien compte que ce n'est pas acceptable pour les ressources de la planète.


Dans le premier paragraphe, on est d'accord qu'il délire sciemment pour vendre sa soupe; en revanche, la suite est tout-à-fait cohérente avec la direction qu'il veut donner à Schneider Electrics. Si ses systèmes vont dans le sens de l'optimisation et de la simplification de ses produits d'une part, et de l'apport immédiat de trésorerie pour sa boîte d'autre part, et que ses clients s'y retrouvent aussi, alors il a raison de foncer.

Ceci dit, ce qui est un peu triste, c'est qu'il est ingénieur et qu'il vendra ses solutions à d'autres ingénieurs qui, me semble-t-il, sont tout-à-fait capables de comprendre ses arguments techniques et économiques sans avoir à passer par la duperie réchauffiste. Je le soupçonne d'avoir fait un Master en marketing à HEC ou un MBA quelconque après son école d'ingé!

Wardiplomat a dit…

Mais y'a des gens très bien qui font HEC.... Et le MBA, c'est un diplôme qui a son utilité....

Epicier vénéneux a dit…

Je n'ai jamais dit le contraire - et vous prêchez un convaincu.

Epicier vénéneux a dit…

Piqué à l'instant même sur lefigaro.fr:

Certains ont fait de l'écologie un véritable mode de vie, comme Bibi02 qui refuse de cautionner «les Club Med et autres centres de vacances où ma femme de ménage se rend en avion à prix cassés». Un véritable choix qui nécessite de faire des efforts et de s'adapter tant dans sa vie professionnelle que personnelle. «Je suis pour le solaire (j'ai des panneaux), pour un usage d'un véhicule adapté au cas par cas (j'ai 3 véhicules, de la Fiat 500 pour faire les courses à l'Espace pour les déplacements en famille). Je suis favorable au chauffage au bois (j'ai une chaudière bois). Mais je suis contre les déplacements inutiles en avion du type week end à New York. Je suis pour la visio-conférence, pour le maintien d'une industrie lourde en France et en Europe et pour l'exploitation raisonnée des forêts (j'ai 23 hectares et coupe 200 stères par an)», raconte-t-il.

"C'est horrible, le peuple! je le sais: j'en ai parmi mes gens", disait notre Pierre préféré.

daredevil2007 a dit…

Mais si! Vous êtes, nous sommes dans 4è voire 5è dimension... celles de l'obscurantisme et de l'ignorance; celle du fer à cheval et de la papatte de lapin ;))
Ca nous promet des lendemains enchanteurs, à n'en pas douter, faits de chasses aux sorcières et de bûchers!

Spip a dit…

Etant plutôt de votre côté si je puis dire ainsi, je voudrais pourtant faire une remarque. Quand vous parlez de lance-flammes, de boycott quand vous n'insultez pas, je vous trouve un peu too much. Je ne crois pas que c'est de cette manière que l'on convainc les gens. Pour moi quand Allègre se met à hurler et taper des points, c'est le premier des imbéciles! Quand Courtillot parle posément, prend des précautions, ça c'est classe! C'est comme cela qu'on se doit d'agir seul contre tous!
D'ailleurs aux yeux du citoyen moyen, Allègre passe pour un illuminé et est est d'ailleurs du pain béni pour les écolos de déclarer un consensus: "Tout le monde croit... sauf Allègre bien entendu!"

Je vous trouve trop souvent du côté d'Allègre, si je puis me permettre...

Par ailleurs, en parlant de couche d'ozone, la thèse venant des sceptiques met les CFC's en tant qu'acteur principal avec réactions catalytiques en présence de glace et de soleil? (SVP, ne m'envoyez pas sur penséeunique, je n'ai pas deux jours devant moi :-) bien que ce site soit très bien)

Wardiplomat a dit…

Et moi je dis que si les gens ont tellement peur pour l'avenir de la planète, qu'ils arrêtent de faire des gosses. Et tout le problème est réglé !

daredevil2007 a dit…

A Wardiplomat: et pourquoi pas tous se suicider en cœur puisque nous, les humains, sommes le cancer de cette planète.... on se croirait tout droit sorti de Matrix (le premier du nom!)...
Et puis, sans enfant faudra trouver des remplaçants pour payer nos futures retraites impayables: immigration?
Ce qui me frappe, c'est le côté méthode couet: on martèle les esprits et on empêche surtout toute tonalité dissonante!
Vive la démocratie à sens unique!
Comment l'Occident à l'origine de toutes les avancées scientifiques modernes a-t-il pu tomber si bas? Qui aurait une réponse? Je suis preneur!

daredevil2007 a dit…

A ce propos, je trouve l'intervention de M. Sorman intéressante, qu'en pensez-vous?

Copenhague, les faces cachées

Epicier vénéneux a dit…

@Wardiplomat et Daredevil2007:

Peut-être que si l'écologie se radicalise vraiment un jour et qu'elle devient la première force politique en Occident, y aura-t-il des chefs d'Etat "pragmatiques" qui réconcilieront vos deux idées en allant suicider les Chinois, les Indiens et les Brésiliens au nom de l'écologie au lieu de s'en tenir à la construction de champs d'éoliennes.

Wardiplomat a dit…

Daredevil,

Ah non ! J'ai jamais dit qu'il fallait qu'on se suicide. Hors de question que je foute ma vie en l'air pour faire plaisir à tout ces cons. J'ai bien l'intention de polluer cette planète au maximum avant de crever. D'ailleurs, je ne trie pas mes ordures et je roule à 130 km/h sur l'autoroute (histoire d'avoir des sensations fortes au volant de ma Toyota Yaris !).
En revanche, si les écolos sont tellement inquiets, je ne comprends pas pourquoi ils font encore des gosses. C'est vraiment une bande de salauds !

Epicier vénéneux a dit…

Je ne pense pas que les écolos soient les plus gros contributeurs à la natalité de ce pays.

simple citoyen a dit…

Pour ceux qu'intéresse la fuite des propositions danoise:
http://www.guardian.co.uk/environment/2009/dec/08/copenhagen-climate-change
Cordialement