lundi, février 28, 2011

JP Sueur s'attaque à l'oligarchie journalistico-sondagière

C'est bien connu, les sondages sont neutres et scientifiques. On comprend donc mal que la transparence semble tant gêner les sondeurs :

Les sondeurs au pilori


Tout de même, un motif de réjouissance : internet permet le déboulonnage des donneurs de leçons menteurs et des fausses idoles.

Aucun commentaire: