vendredi, mars 04, 2011

La dhimmitude se porte en sautoir sur le revers de la chasuble

Mgr Barbarin, primat des Gaules, a récemment déclaré qu'il avait appris la profession de foi musulmane afin de pouvoir la réciter à un mourant.

Rappelons qu'elle commence par «il n'y a d'autre Dieu que Dieu», en complète contradiction avec la profession de foi trinitaire du christianisme.

Réciter cette profession de foi, de la part d'un chrétien, a fortiori d'un évêque, est donc une apostasie. Ce n'est plus de «ouverture à l'autre», c'est de la soumission. Le prétexte de l'assistance à un mourant est fallacieux : il n'y a pas besoin d'apostasier pour assister un mourant.

On comparera cette saloperie barbaresque à la scène bouffonne du Camp des Saints, où les moines se précipitent pour baptiser les noyés.

Il sera dit que pas une seule des institutions françaises ne défendra les Français.

Aucun commentaire: