lundi, août 08, 2011

La CGT appelle à en finir avec la "dictature des marchés"

Les marchés n'exercent aucune "dictature". D'aillleurs, "les marchés" n'existent pas : c'est une entité abstraite qui ne veut pas dire grand'chose, surtout utilisée en des termes si vagues.

Mais, surtout, rappelons que si les fameux marchés ont un pouvoir, c'est parce que les Etats se sont mis dans leurs mains avec des déficits abyssaux continus. Politique vigoureusement soutenue par ... la CGT.

Encore une fois la preuve que la politique (car la CGT fait de la politique, pas du syndicalisme), c'est l'art de raconter n'importe quoi avec aplomb.

Surtout qu'on connaît la solution de la CGT pour échapper à la "dictature des marchés" : monétiser la dette, autrement dit spolier les épargnants et les investisseurs. Bref, manger les blés en herbe. Fameux, comme "solution" !

Aucun commentaire: