vendredi, février 24, 2012

Réunion : une preuve supplémentaire que nous sommes fous

La Réunion souffre d'une inflation générée par un afflux massif d'argent étatique, sous toutes les formes possibles et imaginables (les bureaucrates et les politocards clientelistes se sont déchainés), ne correspondant à aucun travail réel et sérieux.

Que propose-t-on comme solution ? Que l'Etat déverse encore plus de tombereaux de bonnes pépètes publiques (comme chacun sait, l'argent public est saint et sent bon tandis que l'argent privé est diabolique et pue du bec).

C'est bien ce que je dis : nous sommes fous.

Aucun commentaire: