samedi, août 11, 2012

Les Français doutent de François Hollande : c'était avant qu'il fallait y penser !

«Les Français doutent de François Hollande». Tel est le titre, modifié depuis, sous lequel Le Figaro présentait un sondage pas très favorable au gouvernement.

Passons sur le fait qu'un échantillon de trois pelés et d'un tondu devient, par la grâce du sondage, «les Français».

C'était avant le 6 mai qu'il fallait douter de François Hollande ! Tous les éléments étaient déjà là.

Je savais que la démagogie, la propagande et le mensonge étaient des éléments essentiels d'une campagne électorale. Il me restait à apprendre qu'ils pouvaient être les seuls et uniques éléments d'une campagne sans empêcher la victoire.

En élisant Hollande marchand de sable parce que l'autre agité nous bousculait, nous sommes tombés bien bas.

Comme disait René Char, la France a des réactions d'épave dérangée dans son sommeil.

Aucun commentaire: