mercredi, septembre 19, 2012

François Hollande n'est pas une erreur de "casting"

Je déteste François Hollande et sa politique, pourtant je le défends sur un point : il n'est pas une erreur de "casting", il n'a pas trompé les Français.

Nul il était avant les élections, nul il est après les élections. Et s'il s'est trouvé une majorité (relative) d'électeurs pour voter pour lui, c'est que cela leur convenait.

C'est trop facile d'en faire un bouc-émissaire (comme Sarkozy) pour ne pas assumer un choix fait en connaissance de cause, notamment de la part des mieux informés sur la question de la nullité de Hollande, les journalistes mondains de Paris.

Mais voilà, il a suffi qu'il fasse les yeux doux à la caste des journalistes en se soumettant à l'une d'eux pour que la presse roule pour lui.

Les seuls qui ont des excuses dans cette affaire sont les moins bien informés, trompés par les médias.

Aucun commentaire: