samedi, octobre 27, 2012

Gave, Petit, Saubot

Cette émission est excellente :

Les experts 26 octobre 2012

Le passage le plus important est Charles Gave disant qu'il faut cesser de raisonner l'économie en termes moraux, «le méchant patron contre le gentil pauvre», pour réfléchir en termes d'efficacité «Qu'est-ce qui marche ?».

Là est le noeud du problème.

Si l'on raisonne en termes d'efficacité, le socialisme et son cortège de misères disparaissent aussitôt, remplacés par le libéralisme (passons sur le fait que, en plus d'être efficace, le libéralisme est plus moral que le socialisme, en vraie morale).

Or, l'inflation scolaire fait qu'une nouvelle plaie d'Egypte ravage nos démocraties : les demi-habiles. Assez instruits pour avoir perdu le bon sens paysan, pas assez intelligents pour penser le monde dans sa complexité.

Pour ceux-là, raisonner l'économie en termes de bons et de méchants est parfaitement adapté à leurs moyennes capacités. C'est d'autant plus facile que, l'économie n'étant pas le domaine de la morale, on peut y dire n'importe quoi : le rusé politicien laisse toujours entendre aux demi-habiles qui votent pour lui qu'ils sont du coté des gentils.

Ce sont les gros bataillons du socialisme. D'ailleurs, François Hollande lui-même et tout son gouvernement font partie de ces demi-habiles (je pense qu'on pourrait aisément y ajouter Lénine, Staline et Pol-Pot).

Maintenant, comment renverser le règne des demi-habiles ?


Aucun commentaire: