dimanche, octobre 28, 2012

Les fossoyeurs T. 1 (Pertinax)

C'est un livre écrit à la va-vite par André Géraud, alias Pertinax, journaliste de droite anti-totalitaire. Publié à New-York en 1943 puis réédité en France en 1947.

Ecrit au vitriol, il dresse le portrait d'une classe politique médiocre, perdu dans son univers de combinaisons parlementaires alors que le monde s'écroule autour d'elle.

Ses jugements sur Albert Lebrun, polytechnicien d'élite mais président catastrophique, et sur Edouard Daladier, le taureau aux cornes d'escargot, sont ravageurs.

On remarquera que les hommes de cet ancien régime ne furent pas véritablement éliminés par la guerre et qu'il fallut attendre 1958 pour qu'enfin ces fossoyeurs disparaissent de la scène politique. Il n'y a pas de justice en politique.

J'ai comparé Nicolas Sarkozy à Paul Reynaud.

Mais, ces «comitards» qui combinent de subtiles formules politiques dans leurs cornues alors que les événements exigent des chefs, font irrésistiblement penser à François Hollande.

Pourtant, il n'y a pas d'équivalent de notre président actuel : un mou jaloux et sectaire, qui n'a jamais dépassé le stade de président de conseil général qui se retrouve propulsé, à la suite de combinaisons sordides et d'une campagne de caniveau, à la présidence de la république.

Je ne peux pas dire que cela m'emplisse d'optimisme béat.

Aucun commentaire: