mercredi, décembre 19, 2012

La jalousie et la haine

L'affaire Depardieu (qui est à mes yeux une affaire Ayrault) révèle, une fois de plus, à quel point certains Français (P. Torreton, entre autres !) sont travaillés par la jalousie et la haine. Jalousie de la richesse et du talent. Haine de la liberté, des autres.

Qu'est-ce que cela peut me faire que M. Depardieu soit plus riche que moi ? Tant mieux pour lui. Il ne m'enlève rien, contrairement à un fonctionnaire ou à un assisté que je suis obligé de payer avec mes impôts. Et qu'il parte ? Il est libre de faire sa vie comme il l'entend. Seuls les Belges ont leur mot à dire, s'ils veulent l'accueillir.

Mais non. Pour certains de nos concitoyens, nul ne doit avoir plus que ce qu'ils ont et pouvoir faire ce qu'ils ne peuvent faire. C'est humain. M. Philippe Torreton est humain. Comme M. Josef Djougachvili, dit Staline, était humain.

Ce qui est dégueulasse, c'est que certains politiciens fassent carrière de cette jalousie et de cette haine. On les appelle des socialistes.

Et notre malheur veut qu'ils nous gouvernent aujourd'hui.

Aucun commentaire: