mercredi, décembre 19, 2012

Napoléon chef de guerre (J. Tulard)


Très déçu.

Le sujet est passionnant (ce vaniteux de Chateaubriand n'a rien trouvé de mieux à écrire sur Napoléon que c'était "un gagneur de batailles, mais, qu'à part cela, beaucoup de généraux lui étaient supérieurs" !) et j'aime beaucoup Jean Tulard.

Or, ce livre est court et plat (une queue de castor ?). Son seul intérêt est dans sa bibliographie, pour aller voir dans d'autres livres.

Alors ? Probablement une commande alimentaire, pour payer une pension à une divorcée vorace ou un arriéré d'impôts, le fisc étant encore plus vorace que les femmes.

Aucun commentaire: