dimanche, décembre 02, 2012

Populaire

En 1958, un agent d'assurances de Lisieux entraîne sa secrétaire pour les championnats du monde des dactylos et, bien entendu, tombe amoureux.

Cette comédie romantique portée par la sympathique Deborah François est aussi une ode à la France d'avant. Ce film français est un des rares (le seul ?) que j'ai vus ces derniers mois qui ne laissent aucune place aux trois poncifs obligatoires, l'immigré sympa, le gentil pédé, et les «problèmes de société».


Aucun commentaire: