vendredi, janvier 25, 2013

La fin d'Apple ?

Depuis un certain temps, je m'intéresse à l'innovation et aux organisations qui l'encouragent ou la découragent.

Apple me paraît mal barré : l'innovation dérange toujours, elle bouscule, elle génère de l'incertitude. Steve Jobs était celui qui, par son exemple, légitimait l'innovation contre le réflexe naturel du management de remettre le couvercle.

Steve Jobs décédé, il va falloir qu'Apple trouve un moyen de légitimer l'innovation et c'est dur quand on est plein aux as.

Aucun commentaire: