mercredi, février 27, 2013

«Carton rouge» pour Delphine Batho

L'AFP :

°°°°°°°°°°°°°°
Un «carton rouge»: c'est l'expression employée par la ministre [Madame le ministre, en français non-AFP] de l'écologie à l'encontre de l'Académie des sciences. En cause, un débat organisé mardi sur les gaz de schiste par le géophysicien Vincent Courtillot, ami de longue date de Claude Allègre [typique de l'information orientée de l'AFP : qu'est-ce que cette précision apporte à la dépêche, à part un amalgame hors-sujet - l'amitié n'ayant rien à faire dans une controverse scientifique ?], qui met en cause le rôle de l'homme dans le réchauffement climatique.

«Donner ainsi crédit aux thèses d'un climato-sceptique notoire qui juge stupide les travaux du Giec (les climatologues rassemblés sous l'égide de l'ONU, NDLR), c'est triste pour l'Académie des sciences», confie Delphine Batho.
°°°°°°°°°°°°°°

Pour bien goûter le sel et l'horreur de cette déclaration, il faut savoir que, vu son parcours académique et professionnel (le militantisme depuis l'âge de treize ans (1) !),  il est douteux que madame le ministre comprenne seulement le sujet, sans même se mêler de donner son avis sur le fond. On notera aussi la pauvreté de l'expression : «carton rouge», «c'est triste pour ...». Ce vocabulaire relève plus du commentaire footballistique que de la déclaration ministérielle.

Bref, son avis sur ces sujets scientifiques, gaz de schiste et réchauffisme, est purement politique : est-ce que j'augmente ma popularité est disant noir ? Est-ce que j'augmente ma popularité est disant  blanc ?

Madame le ministre ignore visiblement que la science n'est pas démocratique, qu'elle ne se décide pas à la majorité. D'ailleurs, elle s'en fout, de la science. C'est une démarche obscurantiste au sens littéral : on décide de nier la vérité scientifique au nom de considérations non scientifiques.

Que de tels ignares existent, passe encore. Mais qu'ils soient ministres ! Qu'ils aient un pouvoir sur nous et aucune hésitation à en user,  c'est proprement terrifiant.

***************
(1) : il faut bien se représenter ce qu'une telle carrière signifie. Depuis sa plus tendre adolescence, cette dame a eu pour préoccupation principale d'emmerder le monde, d'imposer aux autres sa propre conception du juste, du beau et du bon. Quand je vous dis que les ministres du gouvernement Hollande sont du bois dont on fait les totalitaires, je ne plaisante pas.




Aucun commentaire: