lundi, février 18, 2013

« Faut pas généraliser »

Laurent Obertone :

"La morale dominante consiste à nier cette réalité [de l'ultra-violence en France]. Les plus atteints d'entre nous sont prêts à faire graver « faut pas généraliser » sur leur pierre tombale."

On se souviendra avec émotion de cet étudiant de Sciences-Pipo tabassé par des colorés au cri de «Sale Blanc !» et qui s'est répandu dans les medias pour expliquer qu'il n'avait pas été victime du racisme.

Aucun commentaire: