lundi, février 18, 2013

Indéfendables socialistes

Le budget de la défense est une excellente pierre de touche pour juger du sens des responsabilités d'un gouvernement.

En effet, la défense est une assurance vitale de long terme, dont l'utilité immédiate ne saute pas aux yeux et qui concerne des personnels qui ne protestent pas. Vision cohérente avec le fait que tous les dirigeants français de Clovis à De Gaulle (1) ont considéré que la défense était la mission première de l'Etat et la justification de son existence.

Un État français qui renonce à sa mission de défense ne mérite plus d'exister. C'est aussi simple que cela.

Dans notre situation où aucune évolution extérieure ne justifie une baisse du budget de la défense (c'est le contraire), tout mouvement en ce sens est donc un signe grave de fuite de ses responsabilités et de trahison des devoirs de sa charge de la part du gouvernement.

Or, tous les signes montrent que c'est précisément ce qu'il prépare : des coupes drastiques réduisant à néant la capacité opérationnelle de l'armée française, sauf pour le défilé du 14 juillet. La question de la capacité nucléaire n'est pas tranchée.

À mes yeux, l'Etat trahissant sa mission première, il perd toute légitimité.

Cela ne changera rien à mon quotidien (pour l'instant), mais il n'y a pas de quoi se fendre la pipe.

********************
(1) : on pourrait discuter des années 20-30 ou de Vichy.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Dans la suite du délitement de la famille, attaquons nous directement a la source : faire des enfants.
Le gouvernement souhaite fiscaliser les allocations familiales en fonction des revenus.
Bon, d'accord, faire des enfants pour une question d'argent, c'est moyen moyen. Mais disons plutôt que ce revenu est une cerise sur le gâteau et que les parents sont tout heureux d'avoir cette petite manne.
Mais si l'on fiscalise cette aide , le message sera clair et les parents psychologiquement vont y penser.
Et je vous laisse imaginer quel type de famille sera toucher par cette fiscalisation, et surtout quel type de famille ne sera pas touche...
Mais peut être vois-je le Mal partout et tel n'est pas l'intention de notre cher et protecteur gouvernement.
On peut rêver ...