samedi, mars 16, 2013

La France en retard sur la robotisation

La France ignore les robots, la Chine s'équipe

Je lis de plus en plus les événements économiques comme les symptômes d'un tournant majeur, que la France est en train de rater.

Tout n'est peut-être pas encore perdu, mais il commence à se faire tard.



Je suis d'accord avec les deux commentaires sous l'article, auxquels j'ai ajouté le mien :

D'accord dans l'ensemble, mais je pense que l'explication par les mentalités est insuffisante, voire trompeuse.

A ce manque de robots en France, il y a une explication économique toute simple : c'est une rupture technologique.

Or, quand on se sent fragile (les marges des sociétés françaises sont historiquement basses et rien n'indique que l'avenir s'éclaircisse), on n'investit pas dans les ruptures technologiques, on investit dans l'amélioration du connu. C'est moins risqué.

Libérez la croissance française en arrêtant d'assommer l'économie marchande d'impôts destinés à payer l'inefficacité étatique, soulagez le fardeau réglementaire, et vous les aurez, vos investissements dans la robotique.

Aucun commentaire: