jeudi, mars 14, 2013

Menacés par la connerie


Commençons par deux articles d'Atlantico :

Les minables à la lueur d'Hessel

Gouvernement de minables

Plus que par les événements, l'histoire et ses surprises, nous sommes menacés par notre propre connerie.

L'intelligence nous manque, cette belle intelligence collective qui permet de s'adapter, d'anticiper ou de parer les coups du destin.

S'efforcer de penser juste est un plaisir. Nous avons perdu ce goût, à notre grand dommage. Nous préférons nous enivrer de mots creux.

Les causes en sont complexes : école devenue fabrique du crétin, relativisme qui réduit les pensées à des opinions toutes également légitimes, noyant les idées justes dans le brouhaha de la connerie, médiocrité des politiciens.

Le résultat est là : la France recule dans tous les classements, sauf ceux de l'imposition et des dépenses publiques.

Aucun commentaire: