dimanche, avril 28, 2013

Un gouvernement d'union nationale ? Les cons !

D'après le Figaro, 78 % des Français sont pour un gouvernement d'union nationale.

Toujours ce désir imbécile de nier la politique, de nier les conflits existants au sein de la population française. Cet appel au consensus mène tout droit à la dictature molle, où l'on ne fait rien de cohérent.

Ni Ronald Reagan, ni Margaret Thatcher n'ont réussi leurs réformes en cherchant le consensus (M. THatcher : «Il me semble qu'on appelle consensus le procédé par lequel on abandonne nos principes, nos idées, nos valeurs»).

Je ne reproche pas à François Hollande d'être un diviseur, je lui reproche de mener une mauvaise politique.

De toute façon, la recherche du consensus est à l'avantage des socialistes, puisque nous vivons dans un système socialiste et que le consensus favorise l'immobilisme.

Il n'y a pas mieux que la recherche du consensus pour figer les «avantages acquis».

Non. La politique est conflictuelle, il faut l'assumer, c'est pourquoi je reproche à l'UMP son couille-mollisme.

Or, catastrophe supplémentaire, les électeurs de droite sont encore plus favorable à l'idée idiote de gouvernement d'union nationale que les électeurs de gauche. Ils méritent vraiment les malheurs qui leur tombent sur la tête.

Aucun commentaire: