lundi, mai 06, 2013

Deux hommes dans la ville (DVD)


Ce film de 1973 est le témoin d'une époque, d'une ambiance. celle où la culture de l'excuse était lancée à pleine vapeur, dans l'éclat de sa jeunesse, où elle n'était pas encore devenue cette vielle défraîchie, tyrannique et acariâtre, que nous connaissons.

Réalisation José Giovanni, condamné à mort gracié.

Un braqueur sortant de prison (Alain Delon) tombe les nanas et se réinsère avec l'aide d'un éducateur hyper-sympa, humain, compréhensif et tout le saint frusquin (Jean Gabin). Mais un policier vicieux et méchant (Michel Bouquet) fait une fixette sur le héros, qui finit par le zigouiller, parce que le harcèlement de la maison poulaga, ça met ses petits nerfs en pelote.

Suite logique, notre héros se fait raccourcir par la machine du docteur Guillotin (après avoir refusé les secours de la religion, pour que le tableau bien-pensant soit complet).

Je dois être handicapé du sentiment : j'ai toujours du mal à prendre le parti du voleur ou de l'assassin. Déjà, en lisant les Misérables, j'étais plutôt du coté de Javert.

On répète jusqu'à plus soif que mieux vaut libérer un coupable qu'emprisonner un innocent. A pratiquer systématiquement cette maxime, on a fini par mettre tellement de coupables en liberté que les innocents s'en prennent plein la gueule.

Il ne vient pas à l'esprit de nos doctes «humanistes» que mieux vaut emprisonner un coupable que libérer un coupable. Et qu'à force de mettre le bordel dans la société, ils nous ont amenés au stade où les particuliers entreprennent de se protéger eux-mêmes parce qu'ils ne font plus confiance à l'appareil judiciaire auquel ils avaient bien légèrement délégué leur protection.

Quand l'Etat manque à ses missions fondamentales, police, justice, défense, pourquoi continuer à le respecter et à payer ses impôts ?


2 HOMMES DANS LA VILLE TRAILER GABIN DELON... par kirivalse

Aucun commentaire: