mercredi, mai 29, 2013

La confusion des genres

Je lis dans la presse : «La maire de Montpellier a célébré le premier mariage homosexuel».

En français, on ne dit pas «la maire» mais «madame le maire». Quant au «mariage homosexuel», on ne dit rien car le «mariage homosexuel» n'existe pas plus que l'eau sèche ou que le feu froid.

Bien entendu, cette confusion des genres est symptomatique d'une confusion des esprits plus grave encore.

Aucun commentaire: