mercredi, mai 29, 2013

La démocratie française en danger ?

Un témoignage du Salon Beige :

**********
Témoignage :

"Ma fille de 18 ans a été arrêtée 2 fois ce jour dans Paris car elle se promenait avec deux amies dont l'une portait un Tshirt LMPT. La première fois, elles ont été embarquée dans le panier à salade à côté de la Ste Chapelle qu’elles allaient visiter. Comme c'était juste à côté du palais de justice, l’une a pu prévenir Me Triomphe qui a débarqué immédiatemment avec un confrère, et ont déclaré aux policiers qu'ils commettaient une arrestation arbitraire, passible de 7 ans de prison. Les policiers les ont donc fait sortir du panier à salade. [vidéo à suivre...] 20 mn plus tard rebelotte, pas de panier à salade mais discussion pendant + d’1/4 d’h avant de pouvoir continuer son chemin !"
**********

Notre ami Fromage Plus synthétise le débat :

**********
"Dans le système politique de la Corée du Nord, Kim Il Song devient le Dieu vivant, le Dieu du soleil. C’est pourquoi les chrétiens ne vont pas adorer ce leader, ils deviennent donc des criminels politiques."
**********

Bien sûr, pour transposer à la situation française, il suffit de remplacer «Kim Il Song» par  la «république» (entendue au sens partisan et biaisé que lui donnent les gauchistes et la fausse droite).

Christian Vanneste s'interroge et .

Vous ne serez pas étonnés que je me fasse l'écho de ces préoccupations.

J'analyse la situation en deux composantes liées :

1) une dérive oligarchique qui s'aggrave depuis vingt ans. Elle concerne de manière égale la droite et la gauche. Elle est extrêmement inquiétante car elle atteint un stade où il ne restera plus au peuple pour se faire entendre que la violence. Et s'il ne se fait pas entendre, la résignation ou l'exil.

2) Un sectarisme sans frein propre à la gauche. Il en résulte en un totalitarisme mou. On notera que la presse, pourtant spécialiste des «heures les plus sombres de notre histoire», est pleinement complice, ce qui achève de la discréditer, si besoin en était.

Je ne vois d'autre issue que dans la reprise du pouvoir par son légitime détenteur : le peule français, avec le maximum de démocratie directe. Mais je pense que les usurpateurs vont résister. C'est pourquoi je redoute des violences.

Aucun commentaire: