dimanche, mai 12, 2013

Mais quelle salope, cette Taubira !

Désolé pour ce cri du coeur, mais il y a de quoi :

Esclaves : Taubira prône une «politique foncière»

Certains ne s'y laissent pas prendre, mais qui les entend ?

Esclavage : pour le CRAN, tout se monnaye…

Notre histoire est notre histoire : nulle repentance, nulle excuse, nul dédommagement. Et si vous n'êtes pas content, allez voir ailleurs.

D'autant que l'histoire de l'esclavage est loin d'être limpide, avec les bons d'un coté et les méchants de l'autre.

Tout cela participe d'un mouvement haineux destiné à détruire toute estime de soi en tant que Français.

Mais qui a nommé ministre du gouvernement français cette indépendantiste haineuse et sectaire, qui n'aime la France que soumise à ces injonctions culpabilisatrices ? Et aussi, quelle médiocrité : intellectuellement, ces appels à la repentance ne tiennent pas la route trente secondes.

En tout cas, la politique Hollande est maintenant claire : lancer polémique sur polémique à propos de sujets de discordes plus ou moins accessoires, pour détourner l'attention de ses échecs économiques, sociaux et européens.

C'est un saltimbanque qui joue avec des allumettes pour distraire le public alors qu'il est assis sur un baril de poudre.


Aucun commentaire: