mardi, juin 25, 2013

La stratégie de la tension pour sauver le Système ?

La stratégie de la tension pour sauver le Système ?

Cet article est intéressant car, je serais à l'UMPS, c'est exactement ce que je ferais.

Ne pouvant me prévaloir d'aucun résultat positif (c'est le moins que l'on puisse dire !), j'organiserais le boxon en sous-main pour utiliser l'argument, toujours puissant, du saut dans l'inconnu : «Certes, je suis nul et incompétent, mais, sans moi, c'est le chaos».

Je soupçonne quelque chose de ce genre dans l'acharnement hollandiste à propos de la dénaturation du mariage.

J'ai hésité sur la question de la violence dans la jacquerie de la France bien élevée. Je dois reconnaître que le choix de la non-violence est judicieux.

Les violents finissent toujours par se mettre dans un mauvais cas médiatique, comme on le voit encore une fois avec l'affaire Méric.

Cette stratégie de la tension de l'UMPS a-t-elle une chance de réussir ? Je n'y crois guère : la petite peur italienne, qui a sauvé la démocratie chrétienne corrompue jusqu'à la moelle, avait pour toile de fond la grande peur de la guerre froide. Rien de tel aujourd'hui.

En revanche, ces manoeuvres destinées à empêcher le débat politique  de se poser sereinement pourrissent la vie de la cité. Or, plus que jamais, nous avons besoin de lucidité et d'informations claires.

Ce pays est foutu (comme dirait l'autre).

Aucun commentaire: