mardi, juin 25, 2013

On les regarde et on attend

On les regarde et on attend

A vrai dire, on connaît déjà le résultat : soit, s'ils sont un peu rusés, un simulacre de sévérité pour les socialement proches, qui ne fera pas illusion face au penchant quotidien des juges et des lois en leur faveur, soit, carrément, un beau foutage de gueule, qui aurait un certain panache.

Aucun commentaire: