vendredi, juin 21, 2013

Valls, Taubira et Hollande devraient se méfier : les chrétiens ont le goût du martyre !

J'ai souvent écrit que l'arme principale de la jacquerie de la France bien élevée est la Foi. Je complète en ajoutant les autres vertus théologales : Espérance et Charité.

La particularité de la Manif Pour Tous tient à ce qu'elle est un combat culturel et spirituel, très éloigné des luttes catégorielles habituelles. Les manifestants n'attendent aucun gain matériel de leurs protestations.

Or, le gouvernement Hollande ne l'a pas compris : il s'est cru, comme d'habitude, dans un rapport de forces (cela est juste) et dans une revendication catégorielle (cela est faux). Ce gouvernement d'ignares et d'imbéciles, très satisfaits d'eux-mêmes, est évidemment inapte à comprendre quoi que ce soit d'un peu élevé. Il ne croit qu'aux magouilles de bas étage entre corrompus.

A partir de cette analyse fausse, on comprend la répression politique : si les manifestations étaient alimentées par un calcul avantages/inconvénients, il y aurait quelque logique de la part du pouvoir à augmenter les inconvénients de manifester.

Bien au contraire, dans un mouvement qui n'est pas inconnu en période troublée, la répression prouve aux opposants qu'ils ont raison de penser qu'ils combattent le Mal (1). Et les motive davantage. Le cycle répression / contestation est classique et, quand les oppositions sont aussi fondamentales, il est bien difficile à désamorcer une fois enclenché.

Il y a chez les chrétiens le goût du martyre (2). Le gouvernement s'acharne à le cultiver. Ca m'étonnerait que cela lui porte chance !

Qu'aurais-je fait à la place de Hollande ? J'aurais joué l'ouverture : aller systématiquement discuter avec les opposants, réduire la présence policière, etc. De façon à faire passer les opposants pour les méchants et moi pour le gentil.

Pour cela, il faut un courage physique et intellectuel et l'on retombe sur le problème de la médiocrité  intellectuelle et morale de nos gouvernants. De gens qui n'ont pas eu la sagesse de retirer la loi à temps, on ne peut guère espérer de réactions subtiles et courageuses.

En tous les cas, ce n'est pas mon problème : la vie et l'avenir de ces gens me sont complètement indifférents.

En revanche, j'aimerais que la jacquerie de la France bien élevée ait de fortes conséquences politiques et, pour l'instant, de ce coté, c'est le brouillard.

*******************
(1) : ce que je pense. Je suis convaincu que le nihilisme socialiste est la forme moderne du Mal.

(2) : très différent du martyre musulman. Heureusement.


Aucun commentaire: