jeudi, août 15, 2013

«Les députés sont mal payés» (Henri Guaino)

Je n'ai pas l'habitude de réagir aux saillies d'Henri Guaino : je l'ai depuis longtemps catalogué comme un con de gros calibre, qui mérite, intellectuellement, le mépris le plus complet.

J'ai découvert Henri Guaino il y a longtemps, comme auteur d'un article dans Les Echos disant que ce n'était pas grave que l'Etat français soit sur-endetté puisque les Français, eux, épargnent. Sous-entendu, très clairement, qu'il suffirait, au moment adéquat, de leur spolier leur épargne et de baptiser la manoeuvre «patriotisme économique» (comme cela, les inconscients qui auraient l'outrecuidance de protester seraient illico tamponnés de l'infamant «mauvais patriote». Cette confusion de l'Etat et de la patrie est en soi une belle saloperie, bien dégueulasse).

Comme il a été Commissaire au Plan (ça ne s'invente pas !),  on ne peut parler d'égarement soviétique passager. C'est bien sa tendance de fond. Il ressemble un peu à Eric Zemmour, en moins talentueux.

Cette analyse des talents d'Henri Guaino est partagée.

Il lui arrive de temps en temps de dire des choses pas trop connes, mais comme une pendule arrêtée donne l'heure exacte deux fois pas jour.

Je laisse le commentaire de la dernière saillie guainoesque à mon camarade H16 :

Députés mal payés ? Mais qu’ils fassent grève !

Aucun commentaire: