mardi, septembre 03, 2013

Syrie : Hollande fait une démonstration de farce

Soyons honnêtes : la déliquescence des institutions françaises n'a pas commencé avec François Hollande. Il en est le produit plus que la cause, même s'il a joyeusement contribué au naufrage.

Il n'est pas aidé par les nuls du Quai d'Orsay, incapables d'une analyse juste depuis deux ans. Mais ses ministres, sur lesquels il ne peut pas s'appuyer dans l'épreuve, c'est bien lui qui les a choisis.

Aucun commentaire: