jeudi, octobre 03, 2013

Faut-il réhabiliter les mutins de la première guerre mondiale ?

Comme prévu, les manoeuvres pour saloper la mémoire des combattants français de la première guerre mondiale ont commencé.

A travers une réhabilitation en bloc des mutins, il s'agit tout simplement de mettre un signe d'équivalence entre les mutins et les Morts pour la France. Une belle saloperie !

Réhabiliter ? Pourquoi pas ? Mais sur une base individuelle. Et justement, les réhabilitations individuelles, cela a déjà été fait dans les années 20.

Le sujet est clos et aucune nécessité de bon aloi n'oblige à rouvrir le débat. Il n'y a que de mauvaises raisons.

C'est dans la logique d'une vie en société d'instrumentaliser d'une façon ou d'une autre les héros pour les transformer en symboles. Mais pervertir le sens de leur combat, c'est d'une bassesse insupportable, guère étonnante de la part de cette gauche française moralement corrompue.

Sur les sujets polémiques de la première guerre mondiale, je ne vois toujours pas de raison de changer une virgule de ces deux billets :

Les généraux français de la première guerre mondiale étaient-ils des idiots sanguinaires ?

Verdun, le Coq Hardi, les Eparges

Quant à Tardi, qui, comme Plantu, est de ceux qui pervertissent et instrumentalisent le combat des Poilus (combien d'albums vendus ? Combien de bénéfices ?) :

Et hop, une bonne remise à leur place des pacifistes


Aucun commentaire: