jeudi, novembre 21, 2013

Caramba ! Encore raté !

Après Merah blanc aux yeux bleus sous son casque, voilà qu'on avait commencé à préparer le terrain pour un affreux tireur de Libé fachisse de l'esstrême drouâte («type européen», lourds sous-entendus  et patati et patata).

Manque de pot : il s'appelle Abdelhakim Dekhar et vient de l'extrême gauche. Et bien entendu, c'est un «déséquilibré» (un tueur de droite, c'est un dangereux fasciste, totalement responsable de ses actes immondes. Un tueur de gauche, c'est malheureux fou qu'il faut plaindre).

Il y a quand même une question que je me pose : les professions de causeur dans le poste et de journaliste sont tellement discréditées, comment arrivent-ils encore à recruter ? Est-ce qu'un journaliste avoue sa profession dans les diners en ville ou est-ce qu'il dit qu'il est chiropracteur ?

Aucun commentaire: