dimanche, décembre 22, 2013

Où est passé l'encens ?

La note de bas de page du billet précédent me fait soudain penser qu'il y a des années que je n'ai pas vu faire usage d'un encensoir lors d'une messe catholique.

Quelqu'un connaît-il la raison de l'abandon de cet usage que je trouvais sympathique ? Une interprétation abusive des lois Evin ? Une envie déplacée de modernisme ?

Quant au goupillon, qui se mariait si joliment avec le sabre, disparu corps et biens.

En revanche, j'ai noté le retour de quelques incantations en latin.

Certains auraient-ils par hasard compris que l'abandon de ses traditions par une institution dont la raison d'être est la Tradition n'était pas une excellente idée ?

Aucun commentaire: