mercredi, janvier 15, 2014

Affaire Julie : la classe jacassante, encore plus ridicule, c'est possible !

On croyait que notre classe jacassante avait atteint le fond du ridicule. Hé bien non. Avec l'affaire Julie, elle a continué à creuser.

• A 59 ans, François Hollande se comporte comme un lycéen qui sèche les cours pour une amourette l'année du bac. C'est dire s'il a compris la fonction qui est la sienne et s'il la prend au sérieux. Les Français apprécient.

• Les politiciens, tous bords confondus (le FN aussi), ont été d'un corporatisme navrant. Ils sont totalement passés à coté des quelques questions sérieuses que pose cette affaire qui ne l'est pas. Ce sont les blogueurs qui les ont posées.

• Et la presse ? La «grande» presse ? Tout le monde est tombé complaisamment, même les journaux dits d'opposition, dans la blague de la «vie privée», comme si un président de la république au comportement d'adolescent boutonneux relevait, en 2014, au temps d'internet, de la vie privée.

Et tout ce beau monde d'avaler l'hameçon, le bouchon et la ligne du numéro de cirque d'une conférence de presse même pas bonne.

Il y a le capitalisme de connivence. Mais, dans ses fourgons, il trimballe la presse de connivence.

Aucun commentaire: