jeudi, janvier 09, 2014

Dieudonné, c'est tout simple

Je lis : «Dieudonné, comment a-t-on pu en arriver là, à cet antisémitisme imbécile ?»

C'est très simple : la bêtise est humaine et changer l'homme, ça ne marche pas. Comme toutes les utopies, l'utopie de la société sans antisémitisme aggrave le problème qu'elle prétend traiter.

Comme l'avaient prévu les Cassandre (que, bien entendu, on n'a pas écouté - quand on ne les a pas insultées), les lois Pleven et Gayssot, on obligeant l'antisémitisme et le négationnisme à ruser, les ont rendus plus vicieux et plus insaisissables. Belle réussite !

Les cons sont des cons, on ne les entend toujours pas dire «Les lois Gayssot et Pleven sont des échecs, Dieudonné en est la preuve. Abolissons les». Non, non, comme tous les cons, ils persévèrent dans l'erreur. «Si nous avons échoué, c'est que nous sommes pas allés assez loin dans la connerie. Faisons encore plus de conneries».

Pour la connerie, on peut compter sur eux.

Aucun commentaire: