mercredi, janvier 08, 2014

Et pendant qu'on glose sur la quenelle de Dieudonné ...



La question qui se pose est la suivante : les «petits blancs» ont fui l'immigration et la délinquance qui va avec en partant dans le péri-urbain et à la campagne. Maintenant, ils ne peuvent plus fuir, puisque l'immigration et la délinquance les y rattrapent. Que vont-ils faire ? Se résigner ou se révolter ?

Aucun commentaire: