mercredi, janvier 01, 2014

La France couillue

Commentaire de BCM :

Il me semble que la sortie du fait "national" a été décidée et actée par la plus grande partie de la gauche et de la droite confondue, en tout connaissance de cause, depuis les décisions fondatrices de M. Mitterrand vis à vis de l'Europe. En quelque sorte la revanche des forces pétainistes contre de Gaulle (les plus importantes en nombre, et qui sont au pouvoir depuis sa mort). Ou dit autrement, la tentation de l'abandon et du suicide permanents.

Ma réponse :

Entièrement d'accord. J'ai écrit plusieurs articles sur la victoire posthume du pétainisme. N'oublions pas que Légion des Volontaires Français contre le bolchévisme était recrutée au nom de l'Europe (déjà). Les circonstances étaient certes fort différentes.

La France est souvent pour les politiciens comme la paire de couilles entre les jambes des hommes : une gêne qui porte avec elle des devoirs bien pénibles et ils ressentent souvent le besoin pressant de se débarrasser de l'une et de l'autre. C'est peut-être pour cela que la politique française est envahie par les femmes : pour elles, Mère Nature a réglé d'autorité cette petite gêne glandulaire.

Aucun commentaire: