vendredi, janvier 24, 2014

L'arroseur arrosé


************
D'après Le Parisien, Nicolas Bedos aurait été mis en examen par une juge d'instruction parisienne le 16 décembre dernier pour «complicité d'injure publique raciale».

La plainte avait été déposée il y a un an par le Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais. Deux chroniques publiées dans Marianne et sur le site de l'hebdomadaire en décembre 2012 sont en cause. A la fin de l'article « Indolence insulaire » écrit alors qu'il revenait de ses vacances en Guadeloupe, l'humoriste avait utilisé les expressions « enculé de nègre » et « autochtones oisifs ».

Le collectif rappelle qu'il ne fait aucun amalgame avec l'affaire Dieudonné.
************

La nouvelle est intéressante car elle montre que les lois liberticides totalement connes finissent toujours par étendre leurs effets néfastes partout, même jusqu'au camp du Bien.

Aucun commentaire: