vendredi, janvier 24, 2014

Malaise chez les riches

Malaise à la villa Montmorency

Vous pourriez estimer que, alors que les Français souffrent tant (pas tous), il n'y a pas de quoi pleurer sur les malheurs des riches. Vous vous tromperiez :

1) D'un point de vue moral, il n'y a aucune raison de viser ainsi les riches. C'est dégueulasse.

2) D'un point de vue pratique, nous avons besoin des riches. Je ne suis pas un égalitariste : il y a des Français qui sont plus utiles que les autres et les riches en font partie.

Sous l'impulsion des socialistes, nous sommes devenus cons comme des balais.

Alors que les pays pragmatiques cherchent à attirer les riches (politique qui n'est pas subtile au point d'exiger le cerveau d'Einstein -peut-être qu'un énarque est trop "intelligent" pour comprendre une politique si simple), nous cherchons à les faire fuir. Comme le Zimbabwe.

Aucun commentaire: