samedi, janvier 11, 2014

L'heure des conséquences (2)

Il y a deux mois, je repris un article de Chantal Delsol intitulé L'heure des conséquences, à propos de la violence gratuite.

Dieudonné est aussi, à sa manière, une conséquence.

L'euthanasie de l'économie française est une conséquence de quarante ans de socialisme.

Le délitement de la société est la conséquence de quarante ans de refus du moindre obstacle à la pulsion individuelle et de quarante ans de Grand Remplacement.

Le naufrage de l'école est la conséquence de quarante ans de lutte contre «l'élitisme bourgeois».

La perte de souveraineté est la conséquence de vingt ans (au moins) d'idéologie européiste.

Chers compatriotes, j'ai comme l'impression que le destin a décidé de nous présenter la facture de toutes les conneries que nous accumulons depuis trente ans et qu'elle va être salée.

Aucun commentaire: