mercredi, janvier 29, 2014

Vive Najat ?


Le gouvernement poursuit sa politique nihiliste, ce que l'Eglise appelle la culture de mort et Eric Zemmour, avec pertinence, la religion de l'indifférenciation.

A priori, c'est une mauvaise nouvelle : les «avancées» ne sont jamais remises en question par une droite qui ne sait pas ce qu'elle pense et qui n'a pas de couilles.

Pourtant, j'en viens à penser, contrairement à  mon mode de réflexion habituel, que d'un mal pourrait sortir un bien.

En effet, je me dis que l'absurdité de l'égalitarisme ne peut pas ne pas éclater aux yeux de (presque) tous tellement ce gouvernement en pousse la logique folle.

Peut-être suis-je naïf.

Aucun commentaire: