mardi, février 25, 2014

Remettons Voltaire à sa place


Le pays de Voltaire

Voltaire est un amour déçu : j'ai adoré l'auteur des contes, puis j'ai découvert l'homme, peu reluisant, pour dire le moins.

Qu'on le prenne en exemple, et en exemple de liberté d'expression, est un gigantesque contresens.

Voltaire est le premier exemplaire de ces personnages brillants, creux et fort nuisibles, comme le monde moderne les adore.

Aucun commentaire: