vendredi, février 14, 2014

Saint Valentin : je me suis vautré dans les stéréotypes sexuels

A l'occasion de la Saint Valentin, j'ai fait les constatations suivantes :

> les hommes portent une cravate et une veste ; les femme une robe et des bijoux. 

> les hommes offrent des fleurs et les femmes les prennent.

> les hommes payent le restaurant et les femmes ne proposent pas de partager.

> en sortant, les hommes tiennent la porte.

Bref, une extrême violence nauséabonde, réactionnaire et absolument pas pourtousiste.

Et, abomination de la désolation, ces suppôts du diable semblent heureux.

Aucun commentaire: