mercredi, mars 19, 2014

L'excès d'indignation nuit à l'indignation

Un député socialiste traite Nicolas Sarkozy de "racaille d'Etat" parce qu'il dit dans une conversation privée que les juges qui le poursuivent sont des bâtards.

De qui se moque-t-on ? Clemenceau était bien plus virulent que Sarkozy, et en public et par écrit.

Cette sensibilité de rosière siérait mieux aux socialistes s'ils n'avaient passé une décennie sans un jour où ils n'ont pas insulté Sarkozy.

On comprend parfaitement la manœuvre, ils espèrent, toujours avec la complicité de la presse, reproduire leur coup de 2012 : prendre les Français pour des cons et refaire de l'anti-sarkozysme primaire leur unique argument.

Le pari me semble risqué mais ils ont peut-être raison : les Français sont réellement très cons.

Aucun commentaire: