samedi, mai 17, 2014

Montebourg est une catastrophe mais il n'est pas le seul

Arnaud Montebourg est le genre de type qui coulerait la France si ça permettait de faire parler de lui cinq minutes. Cette vanité et son incompétence crasse en font une catastrophe ambulante et, surtout, jacassante.

Il fait fuir les investisseurs étrangers et tétanise les patrons pour son petit bénéfice personnel, qui consiste à occuper le créneau protectionniste dans l'opinion.

Cependant, il faut être sérieux : Arnaud Montebourg ne serait pas dangereux s'il était seul, il serait seulement grotesque et navrant, bref socialiste.

Pour notre malheur, il oeuvre dans un gouvernement et dans une majorité où l'incompétence et la vanité semblent les qualités les mieux partagées (voir par exemple l'inénarrable Karine Berger). Pendant qu'il agite ses petits bras en mimant une action prétendue salvatrice, en réalité destructrice, l'Etat, avec ses vrais gros bras, continue son travail méthodique d'assèchement de toute poche résiduelle de prospérité, à coups d'impôts, de taxes et de paperasses.

A propos : à la fin du meeting de Lille pour la campagne des européennes, Martine Aubry n'a pu s'empêcher de relever que le premier ministre ne connaissait pas les paroles du chant révolutionnaire Le Chiffon Rouge.

Ce pays est foutu.

Aucun commentaire: